lundi 21 février 2011

sable, chaleur, vent, pluie, neige!

C'est comique car j'ai parlé d'un pétage de coche dans mon dernier message.. Et bien, j'ai commencé la semaine ainsi! Mais avant... j'ai quitté Lima lundi matin en direction de Ica, à environ 5h au sud de Lima. Ica a rien d'attirant mais c'est plutôt Huaccachina, à 5km, qui attire les touristes. C'est un oasis entouré de palmiers et de dunes de sable! Disons que c'est assez spécial et unique comme paysage.

En arrivant, je me suis donc trouvée un hôtel pas cher à côté de l'oasis et avec l'aide de l'employé, j'ai commencé à planifier un peu mon séjour. À première vue, il semblait super serviable et bien sympathique. Il m'a parlé d'une fête planifiée le soir même dans un vignoble aux alentours et m'a proposé d'y aller avec d'autres personnes. Bref, l'idée me semblait bonne donc j'ai accepté. L'endroit est en effet très cool! C'est un bar aménagé dans un petit vignoble donc l'alcool servi sur place est du vin sucré et du pisco, un breuvage typique d'ici qui vient aussi des raisins mais avec un processus différent de celui du vin. (Et c'est vraiment fort!) En gros, je passais du bon temps à danser, boire, discuter jusqu'à ce que je revienne d'un line-up aux toilettes... Un taré lui a supposément dit que j'étais partie avec d'autres gars inconnus... donc en revenant, il a commencé à être super froid, à me faire du chantage qu'il allait me laisser seule là (et c'était pas à côté..), me disait d'aller avec tous les autres gars, etc. Là, j'ai explosé! Crime... on se connait depuis 3h, on a du fun, rien ne s'était passé et il s'imagine que je lui appartiens ? Bref, je suis rentrée avec un couple d'amis (et l'autre cave) et la fille essayait de me faire comprendre que c'était juste une joke péruvienne de gars saoul. haha! C'est dont ben drôle... C'est peut-être une façon d'avoir l'attention d'une fille? Je m'en fous, pour moi, ça ne se fait pas! En plus, j'ai été malade le lendemain... :S Pas d'alcool, mais d'une gastro je pense! Je voulais partir le soir mais je me sentais trop faible.. Donc rien de spécial à dire de mardi (à part l'autre qui voulait son pardon et me foutait pas la paix!) comme j'ai passé presque toute la journée au lit!

Mercredi, je me sentais déjà mieux et comme le bus n'était qu'à 20h, j'en ai profité pour aller me promener tranquille dans les dunes de sable. Superbe mis à part les déchets laissés sans doute par des touristes inconscients. En fin d'après-midi, je me sentais assez capable d'aller faire un tour de jeep dans les dunes et essayer le sandboarding! Pas facile de garder l'équilibre sur la planche! Je tombais tout le temps :P Mais bon, c'était super et c'était une bonne expérience.. ça me fait au moins un bon souvenir de Huaccachina!


Le soir, j'ai donc pris un bus de nuit vers Arequipa, à environ 12h au Sud. Dans le bus, j'y ai rencontré un allemand de Munich. La différence entre lui et l'autre con était frappante :P On a donc passé la journée du jeudi ensemble à découvrir Arequipa, une très belle ville située au pied de volcans et à côté de canyons plus profonds que le Grand Canyon aux Etats-Unis! Une visite intéressante selon moi à Arequipa est le monastère de Santa Catalina, fondé en 1580, où il y a encore une trentaine de religieuses qui vivent en totale exclusion du monde extérieur. Le reste est ouvert au public et permet de voir comment vivaient et vivent les religieuses (oufff.. renoncer à tout pour passer sa vie à prier!). C'est une vraie petite ville entourée de béton et c'est super joli et serein à l'intérieur. Les religieuses venaient supposément de riches familles espagnoles et avaient chacunes des esclaves à sa disposition (jusqu'en 1871)... étrange.



Le lendemain, on s'est levé à 3h du matin pour partir vers le canyon de Colca, qui est à environ 5h de route de Arequipa. Oufff... ! Mais ça vaut le coup! Après quelques arrêts, on a commencé la marche vers 10h. Il y avait un couple allemand-polonais avec nous et c'est drôle, car la fille se plaignait de la marche mais elle a payé un tour "trekking 2 jours". C'est clair non? :P Donc on a descendu le canyon durant 3 heures (quel paysage incroyable!!) puis marché un autre 3 heures, sous la pluie cette fois-ci, avant d'arriver détrempé dans notre petit resort au creux du canyon pour la nuit. À 5h le lendemain matin, départ pour la montée du canyon avec le guide! (La fille a heureusement pris un âne pour monter. hehe) Non mais, je me surprends être aussi en forme à 5h le matin! La montée était loin d'être facile en plus, assez apique et durant un bon 3h sans arrêt. Mais la vue était encore une fois superbe! Et voir le jour se lever ainsi.. wow! Mais j'étais bien contente d'arriver en haut et de me promener dans le charmant petit village indigène au sommet. Puis, on a fait un arrêt dans les eaux thermales (jouissant pour le corps après autant d'effort physique!) avant de rentrer à Arequipa. Le soir, j'ai décidé de prendre un bus de nuit et de partir vers Cusco, un moment que j'attends depuis longtemps! J'ai rencontré à l'hôtel, avant de partir, une québecoise et un chilien. (C'est super triste car elle a 24 ans et souffre d'un cancer dont les médecins ne peuvent guérir.. elle est donc ici pour aller voir un chaman...) Enfin... j'ai donc passé tout le trajet avec le chilien, et par chance!! Car le trajet devait durer 10h mais a duré 21h!!! Raison: Le chemin était fermé à cause qu'il neigait! On est donc resté coincé durant environ 8h au milieu de nul part, à 4300m d'altitude à côté des volcans, à attendre que la route s'ouvre. Et évidemment, il y avait tellement de bus et de camions que ça nous a pris 3 heures sortir de là! Dommage, car j'ai perdu une journée à Cusco! Mais bon, j'ai pu prendre une belle photo du volcan et j'avais de la bonne compagnie durant le trajet, heureusement!

Donc 21h plus tard, on est enfin arrivé à CUSCO, l'ancienne capitale inca!!! L'hôtel, Home sweet home, est vraiment cool! Il est situé dans le quartier San Blas, où les rues font environ 2m de large et comme c'est un peu en hauteur, on a une super belle vue sur la ville! Et aussitôt que j'ai vu Cusco, je suis tombée en amour. J'Aime les nombreuses ruelles, l'architecture, l'ambiance et la beauté de la ville. J'ai donc visité un peu lundi, dont le musée Inca qui explique leur mode de vie et l'histoire des Incas et de leur chute avec l'arrivée des espagnols en 1532. Les incas occupaient une partie de l'Equateur, de la Bolivie, du Chile et le Perou. J'ai hate d'en savoir plus avec la visite du Macchu Picchu! Puis j'ai été visité Qorikancha, des ruines Incas au coeur de Cusco. C'était anciennement le temple le plus riche de l'empire Inca et était tout recouvert d'or. Aujourd'hui, les ruines incas forment la base de cette église coloniale (Santo Domingo). évidemment, toute la richesse de ce site a été perdu ou fondu avec la colonisation...

Demain matin, je pars avec José, le chilien, vers le Macchu Picchu et la vallée sacrée, moment que j'attends depuis si longtemps.... !!!!



lundi 14 février 2011

Hola Peru!!!!!!

Derniers jours en terre équatorienne... Je peux dire que l'Équateur m'a aussi beaucoup charmé! Difficile à dire si autant que la Colombie (et les colombiens!) par contre :) Mais j'ai bien l'intention d'y repasser un jour, du moins pour visiter les îles Galapagos! Quoiqu'il faut compter environ 1000$ pour une semaine à partir de l'Équateur...

Bref, lundi j'ai été visité Agua Blanca, une communauté dans le Parc national Machalilla qui vit du tourisme communautaire (ou équitable). Tous les revenus du tourisme servent à la restauration / conservation des routes, maisons, etc. et sont répartis dans la communauté. Ce qui attire les touristes est surtout la piscine d'eau sulfurique (à 65%) provenant d'un volcan. Ça sent fort, mais j'y ai quand même fait une baignade! Il y a aussi un petit musée archéologique sur les manteños, une communauté qui habitait cette région avant l'arrivée des espagnols. Pour y arriver, il faut prendre un bus de Puerto Lopez et marcher 5km à partir de la route principale. C'est possible d'y aller pour 10$ en moto taxi mais j'étais sure que j'allais me démerder sans devoir payer. Comme défaite, après quelques minutes de marche sous la pluie, un couple (avec un bébé) sur une moto m'ont offert de m'amener jusqu'au village :-) Bref, c'était juste pour dire que desfois, je visualise ou pense quelque chose et ça arrive!



En soirée, j'ai encore revu les beaux argentins (on appelle ça comment qqun de l'Argentine au fait!!?) Cool comme je n'avais pas pris leurs coordonnées et je les pensais ailleurs en Équateur :) J'ai donc passé la soirée avec eux, à assister à un cirque organisé par les habitants de Puerto Lopez. Entk, en plus d'être beaux, ils sont aussi super cools, dont un, Sebastian, qui me fait penser à Mattheo : un beau brun qui parle tout le temps et à tout le monde. haha! J'ai bien l'intention d'aller les visiter à Rosario (la ville natale de Che Guevara!) comme c'est sur mon chemin vers l'Uruguay.

Mardi, après un dernier déjeuner (avec un bon jus de mangue.. miam!!) les pieds dans le sable, je suis partie vers Guayaquil, la plus grande ville de l'Équateur. Arrivée à l'hôtel, la première chose que je lis est : ne pas prendre de taxi dans la rue, ne pas marcher seule de soir, ne pas porter de vêtements courts... Et c'est vrai qu'à part le Malecon et le quartier Las penas, la ville ne me semble pas très sécuritaire. Mais comme Kaven, un ami qui a habité là quelques mois m'a mis en contact avec un de ses amis, j'ai eu de la compagnie tout le séjour. Daniel et sa blonde, Josée, deux artistes, sont de vrais amours! Ils sont venus me chercher à l'hôtel à mon arrivée et m'ont fait faire un tour de la ville. On s'est beaucoup promené dans le quartier Las Penas, d'où il y a un observatoire pour voir la ville. En fin de soirée, j'ai pu connaitre le Malecon 2000 devant mon hôtel qui longe toute la rivière. C'est super beau, tranquille, on y retrouve pleins d'effets de lumière, d'aménagements, de parcs et c'est le seul endroit je crois entièrement sécuritaire de soir. Le lendemain, j'ai passé l'après-midi avec Josée à se promener, discuter en attendant Daniel pour aller assister à une cérémonie en dehors de la ville. C'Était vraiment une expérience étrange! En fait, c'est une cérémonie spirituelle d'origine indigène donc axée sur la relation de l'humain et la nature, la terre mère. La cérémonie commence autour d'un feu où l'on fume tour à tour une sorte de tabac pendant que le leader parle. Puis, tout le monde entre dans une espèce de tente où l'on s'asseoit dans la boue en cercle. Dans le centre, quelqu'un dépose 7 pierres brûlantes puis bouche l'entrée. On se retrouve ainsi dans l'obscurité totale! Une personne arrose ensuite les pierres... un vrai sauna! Et pendant qu'on suffoque, des personnes chantent ou jouent du tambour. Après 2 chansons, l'entrée s'ouvre, on rajoute 7 pierres et répète la même chose. En tout, il y a 28 pierres. Vers la fin, je me sentais comme si j'avais fumé un joint et je devais respirer la tere pour avoir un peu d'air frais. hehe! Mais le but est entre autres de savoir contrôler son mental. Et ça doit purifier le corps, suer autant! hehe. Bref, ce fut une drôle d'expérience mais très intéressante. Puis, on a été rejoindre des amis pour boire un verre dans une tour de contrôle d'aéroport. Assez original disons comme endroit pour prendre un verre :P Ce fut une belle dernière soirée en Équateur! :)
Guayaquil




Jeudi midi, départ vers le Pérou! J'ai pris un bus direct Guayaquil-Lima.. d'une durée de quasi 32h. Au début, on m'avait dit 24h, puis 25h.. puis 27-28h. C'est jamais pareil ici :P

Parenthèse : Je prends moi-même de plus en plus le "beat" latino. Si un latino me dit qu'il me retrouvera à 10h, et bien moi je commence à me préparer à 10h (bon, j'ai toujours été un peu comme ça, mais ici, encore plus!) Mais ça m'a aussi valu une fois l'air de boeuf durant 3 jours d'un employé de l'hôtel à Puerto Lopez comme je suis arrivée 1h30 plus tard que prévu pour aller prendre un verre... :S Et ici, 15 min = 30 min, "ahorita", qui signifie à peu près maintenant, à l'instant = dans 1h ou 2, 40 min = 1h30.. Bref, en sachant tout cela, c'est plus facile connaitre la durée véritable d'un trajet ou arriver en même temps que l'autre à un rendez-vous. (En gros, Seb serait heureux ici, et Amé (Pissoune), malheureuse. haha!) Fin parenthèse :P
Je suis finalement arrivée à Lima vers 20h le vendredi (et j'étais partie vers midi la veille!), après un long trajet dans un bus plein de slovaques.. et le Monsieur à côté de moi sentait pas mal le swing.. :S Mais bon, il fallait que je le fasse! De plus, les paysages sur la route sont superbes :-) La frontière Équateur-Pérou fait un peu peur par contre! Il y a environ 15km entre les 2 postes de contrôle et c'est affreux, abandonné, sale. Je n'aurais pas trippé disons faire ça seule en devant faire des transferts à cet endroit! Mais tout s'est bien passé, je pense que c'est mieux prendre un bus direct Équateur-Pérou pour ne pas avoir à changer là...

En route vers Lima!

Parlons de Lima, ville d'environ 10 millions d'habitants! Je ne voulais pas vraiment passer par là mais comme une amie péruvienne qui habite à Québec, Artemisa, m'a mis en contact avec son cousin, j'ai décidé d'y passer le weekend pour couper un peu le trajet vers le sud. Selon moi, le meilleur quartier est Barranco où était mon hôtel. L'ambiance est super, c'est assez sécuritaire, à côté de la mer, édifices coloniaux.. Erick, le cousin, y est venu me rejoindre à mon arrivée pour sortir. On a rencontréun couple de Lima bien drôle, sympa mais un peu saoul avec qui on a passé la soirée à boire et à chanter dans un karaoke! Mis à part le fait que le gars essayait de nous matcher (ce qui m'énervait beaucoup!), c'était très cool.

Samedi, on a été se promener un peu dans Miraflores, le Miami de Lima. Pas mon truc! Puis on a filé vers le centre qui a des endroits très intéressants à visiter, dont le couvent San Francisco. Il y a entre autres une superbe bibliothèque du 17e siècle (la plus vieille d'Amérique latine) et des catacombes. Dommage, il y avait beaucoup de surveillance et les photos étaient interdites!


Dans le parc de l'amour, à Miraflores.

Place centrale


Tout près du couvent, on peut aussi voir les ruines des anciennes fortifications de la ville. Et ensuite, j'ai encore dépensé dans des boutiques d'artisanat... trop beau et pas cher de qu'on retrouve ici! (Genre 6$ un super beau poncho.. je me sentais quasiment mal de juste payer ça!



Et c'est bizarre car ici, il y a des gens qui entrent dans les bus pour nous raconter une expérience personnelle qui les affecte (Ex : J'ai délaissé ma famille pour les études ou le travail, etc.) et ils nous donnent un papier pour qu'on écrive un commentaire, opinion ou conseil. J'ai été bien surprise par ça disons!

Dimanche, on a été visiter le site archéologique Pachacamac à une trentaire de km de Lima. Ce sont des ruines qui datent des anciennes civilisations Lima et Inca. Ça me donne un avant goût des nombreuses ruines incas que je vais bientôt découvrir... :-)



Pour finir ce long blogue, quelques commentaires sur une femme voyageant seule.. Je tiens à remercier je sais pas qui pour être née au Québec car ici, les femmes, selon moi, sont beaucoup trop protégées par les hommes et les parents. C'est commun ici rester chez ses parents jusqu'à 30 ans! Combien de fois je me suis fait dire : Mais tu voyages seule? Ton mari, tes parents te le permettent? Mais c'est dangereux pour une femme!! :P

Et oui, j'étais craintive un peu au début mais finalement.. wow! C'est génial voyager seule et je suis super heureuse de pouvoir jouir de cette immense liberté, ne devoir rien à personne.. Je me suis jamais sentie aussi libre! De plus, voyager seule me permet de mieux me connaitre, m'extérioriser, briser des barrières et aussi me libérer de certains aspects qui me troublaient encore de ma vie au Québec.... Et je ne ressens pas le danger (évidemment, je me renseigne toujours par contre!), les gens sont en général si serviables, adorables, chaleureux, facile d'approche! Je me sens vraiment bien ici.

Le seul aspect moins positif est le machisme, l'insistance fréquente de certains hommes pour atteindre ce qu'ils veulent. Ça en est comique parfois, mais je sens que je vais péter une coche bientôt! :P Disons que l'approche, le jeu de séduction est beaucoup plus directe ici. Certes, ça peut être parfois plus romantique mais je pense préfèrer l'approche plus subtile et souvent avec humour des gens de Québec! C'est drôle, les 4 questions qu'on me pose en me rencontrant sont souvent : Tu viens d'où? Tu as quel âge? As-tu un chum? (et finalement) C'est quoi ton nom?


Bref, il faut s'y habituer ! Cette semaine, je commence ma route vers CUZCO! Ohh que oui......... :-D

dimanche 6 février 2011

Fiesta sur la cote pacifique!

Avant de continuer, je veux écrire un peu sur des choses qui me fascinent ou que j'ai remarqué de l'Équateur. Premièrement, le coût du transport! C'est pas compliqué, 1h de trajet coûte 1$ US. (oui, la monnaie en Équateur est le dollar US depuis 2000, après la dernière crise économique!) Ce serait cool que ce soit comme ça au Canada.. Québec-Montréal coûterait 3$ au lieu de 50$. hehe! Puis, la diversité et les différents climats qu'on retrouve en Équateur me fascinent! Dans un si petit pays, on retrouve la jungle, les Andes, la cote avec de superbes plages et les iles Galapagos, que je ne pourrai connaitre cette fois-ci malheureusement. Mais je pense que ce qui me fascine le plus est la présence très marquée des différentes communautés autochtones, qui réprensente environ le quart de la population. C'est spécial voir les différents habits de chaque communauté. Depuis 1986, ils se sont regroupés sous la CONAIE (Confédération des nationalités indigènes de l'Équateur) pour avoir un pouvoir sur la scène politique afin de faire valoir leurs aspirations. Il y a eu des avancées, mais évidemment, il y a des conflits a l'intérieur de la confédération comme les communautés n'ont pas toutes les memes revendications! Mais les indigènes restent encore les plus pauvres du pays... Dernier truc : les lois! Une loi récente interdit de vendre l'alcool le dimanche et les bars ferment maintenant a 2h. Je pense que c'est une façon de diminuer l'alcoolisme et les homicides causées par l'excès d'alcool. Ah oui, et Rafael Correa, le président actuel (parti de gauche, de l'Alliance Pais), semble etre bien aimé sauf par les riches comme il leur impose de distribuer leur richesse par des impots (:-D)

Bon! Revenons sur ma troisième semaine en Équateur, une autre super semaine de voyage. J'ai donc visité Cuenca, une autre ville très intéressante du pays. La ville fait un peu penser au centre historique de Quito, mais en plus petite et plus sécuritaire! J'ai visité entres autres deux musées sur les cultures aborigènes et autochtones. Très intéressant! Ceci m'a permis de connaitre un peu plus les coutumes des diverses communautés (une vingtaine mais je ne connais pas le nombre exact). Mardi, j'ai passé l'après-midi avec un équatorien de Cuenca de couchsurfing, il m'a amené voir une expo photo entres autres. Il était très amical! Et en soirée, j'ai revu une des filles d'Argentine, Graciela, donc on a passé la soirée ensemble. Super!

Mercredi, départ pour la cote pacifique! Après presque 8h de route, je suis arrivée a Montañita, une petite ville sur le bord de la mer. En quelques mots, Montañita signifie hippies, drogues, alcool partout pas cher, plage, surf, party 7 jours sur 7 et beaux gars. (Sérieux, je pense que c'est un critère pour aller a Montañita! C'est rempli de beaux gars (et de belles filles aussi, c'est sur). Et la mer, et bien c'est comme une immense piscine a vagues du village des sports. :P Donc aussitot arrivée, je me suis trouvée un hotel et j'ai filé vers la mer. Comme il y avait un championnat de surf ces jours-la, il y avait encore plus de monde et les prix étaient aussi plus élevés que les autres villes en Équateur. Mais pour 15$, j'ai pu avoir un petit dortoir avec une terrasse privée avec vue sur la mer! Pas mal ;)

Vue de ma terrasse

Un des nombreux kiosques a cocktails!
En soirée, j'ai croisé Ines et Yanina, les deux argentiniennes que j'ai rencontré le premier jour a Baños! On a donc passé la soirée a boire et on s'est joint a d'autres argentiniens. Ma soirée en bref : un cocktail, un autre, un autre, un shooter, puis un autre mélange qui m'a pas fait du tout. Résultat : malade pendant 3h a ne plus pouvoir bouger ou parler (au moins, j'avais la vue sur la mer!), et évidemment, un mal de tete le lendemain. Ça m'apprendra. Je me suis tenu plus tranquille le lendemain disons :P Mais l'ambiance est tellement de fete que c'est difficile se reposer la-bas! Donc si vous cherchez la mer et le party, c'est l'endroit parfait!

Vendredi, après une deuxième journée a me faire griller sur la plage, j'ai décidé d'aller plutot vers Puerto Lopez, a environ 1h au nord de Montañita. C'est un endroit beaucoup plus calme, moins cher mais aussi sur le bord de la mer. J'ai passé la soirée avec les beaux argentiniens rencontrés le premier soir a Montañita que j'ai croisé par hasard dans la rue! (ils doivent avoir une sale opinion de moi comme j'étais tellement mal en point ce soir-la.. hehe)

Puerto Lopez est en fait dans le parc national Machalilla donc les environs sont protégés et les paysages y sont vierges. La plus belle plage du parc se nomme Playa los Frailes, a environ 14km de Puerto Lopez. Un employé de l'hotel m'a proposé de m'y amener en vélo donc on a été la samedi. En effet, c'est superbe... Trois petites plages quasi désertes. Mis a part les coups de soleil, c'était super! Et dimanche, j'avais prévu aller faire une autre randonnée en vélo mais la pluie m'a bloqué! C'est le désavantage de la cote, s'il pleut, on peut pas faire grand chose.



Avec les chicas a Los Frailes!
Je compte rester ici encore 1 ou 2 jours puis aller vers Guayaquil, la plus grande ville de l'Équateur. De la, je prendrai un bus mercredi ou jeudi vers le Pérou !!!! :-D