lundi 30 août 2010

..Et c'est déjà la fin!

Me voici déjà à mon dernier message... jusqu'à décembre où je devrais commencer mon prochain périple de 8 mois en Amérique du Sud !

Pour ma dernière semaine au Panama, je me suis pris quelques jours off de la rédaction du rapport de stage (qui fait près de 100 pages quand même!) pour aller à Bocas del Toro, une destination populaire pour les backpackers. Dans le bus, j'ai rencontré un irlandais de Dublin (for fuck sake!) bien sympa avec qui j'ai passé une bonne partie du séjour. On a logé à Mundo Taitu, une auberge réputée pour son ambiance de party... (réputation bien méritée! hehe) J'y ai rencontré pas mal d'européens, canadiens, américains... c'tait bien cool !

Sinon, la première journée, j'ai été à Boca del Drago, où il y a une plage où l'on peut se baigner parmi les étoiles de mer! Belle plage désertique longée de mangroves (et de singes!)

Le soir, et bien après avoir festoyé sur un beat des années 80 à l'auberge avec une gang d'inconnus, j'ai vécu ma première expérience traumatisante de voyage .. mis à part un gros canadien suant de deux fois mon âge qui essayait de m'attirer dans sa chambre grâce à l'air clim.. :S Donc, je me dirigeais avec un grand allemand vers un autre bar, et juste en tournant le coin de la rue, deux gars s'approchent de nous... sur le coup, je pensais qu'ils voulaient encore nous vendre de la drogue.. Mais non, l'un d'eux a sorti un couteau et l'a pointé à la gorge du gars !! Il nous ont fait les poches et sont partis en courant... :S Heureusement, je n'avais que 20$ sur moi et ça s'est passé si vite.. j'ai pas eu le temps de réagir et de réaliser je pense. Enfin.. Tout voyage a de bonnes et mauvaises expériences non?

Le lendemain, j'ai pris un petit tour offert par de nombreux locaux.. donc j'ai pu aller voir des dauphins dans leur habitat naturel (comme c'est beau c'est animal...), snorkling à deux endroits différents puis aller chiller sur une belle plage où on peut parfois y voir de petites grenouilles rouges, de la taille d'un pouce !! Le soir, évidemment, deuxième soirée de party dans un bar sur le bord de l'eau... où il y avait un ladies night... bref, j'ai eu bien du fun pour quelques dollars à peine ! :P

Puis, après une dernière journée de soleil sur la plage, retour vers Panama où j'ai passé le reste du temps soit à travailler sur le rapport de stage, où à festoyer avec mes amis que j'ai rencontré ici... que j'ai bien l'intention de revoir comme j'ai developpé une belle amitié avec eux !

... dernière soirée !
Franchement, je suis plus que satisfaite de ce stage... c'était au-dessus de mes attentes. Il y avait une belle dynamique et une bonne entente dans le groupe. Les visites et les conférences organisées par Liliana, la responsable du stage, m'ont permis d'en apprendre beaucoup sur le Panama et les facettes souvent cachées pour un touriste ! Mon projet (et ce, même si j'ai sacré plusieurs fois!) fut vraiment génial... aller comme ça dans les communautés et échanger avec eux fut vraiment une expérience riche et unique pour moi! En plus, je m'entendais très bien avec mes 2 partenaires, Véronique et Charles. Pour le pays, et bien je crois avoir eu un bon aperçu.. j'ai visité des endroits touristiques comme des endroits perdus ! Mon espagnol reste encore à améliorer, mais ça m'a bien aidé à être un peu plus fluide... et reste que je suis fière de moi, comme j'ai réussit à me faire comprendre et comprendre des campagnards à l'accent très prononcé !! Et pour les rencontres faites sur place, ben je pense que j'en ai déjà pas mal parlé! Mais il y a quatre personnes en particulier (Oris (Panama) et Diego, Federico, Jorge (Colombie)que je garde dans mon coeur et dont je vais faire mon possible pour retourner les visiter ! Bref, ce fut un super voyage mémorable !!! Ça me rend un peu triste de partir, mais je suis quand même contente de rentrer.... même si j'aurais facilement pu rester plus longtemps au Panama. Je commençais à m'adapter au pays ! (et à la chaleur :P)

Pour m'écrire un commentaire ou peu importe (je sais qu'il y en a plusieurs qui savent pas comment sur ce site), vous pouvez m'écrire à kwelly_69@yahoo.ca

Sur ce, prochain message de la Colombie vers la mi-décembre ! :-)

mardi 17 août 2010

Le paraddiisss !!!!

Weekend de rêve... l'archipèle de San Blas, occupée par une communauté indigène importante au Panama, les kunas. (Selon moi, ils ont le plus beau territoire du pays!) On s'est levé à 4h30, samedi matin, 14 août, pour s'y rendre. Mais comme ça vaut la peine !!! Je suis partie avec mes collègues de stage, question de se reposer un peu avant le petit rush de fin de stage! hehe.

Arrivé là, on s'est dirigé vers une petite île, Carti, habitée par des kunas. C'est tellement, mais tellement beau !! Je m'imaginais dans une reconstitution d'un ancien village indigène.. mais non, c'était bien réel et les gens habitent vraiment ainsi ! Les pieds nus à marcher dans le sable (les "rues" sont faits en sable la-bas!), à faire ses petits besoins dans la mer, pas d'eau potable, pas d'électricité.. bref, je me disais que le terme "dépression" ne doit pas exister là-bas!






On a passé deux jours sur la plage.. au gros soleil chaud.. à se baigner dans la mer chaude aux eaux cristallines, à faire le bacon sur la plage, à boire de la bière, à faire du snorkeling.. et à se dire que ce paysage était vraiment ce qu'on voit sur les cartes postales ou dans les magasines de pub de tout inclus ! Bref, c'est un vrai paradis !












Lien d'un petit vidéo que j'ai fait sur une des îles !





Vendredi matin, après une grosse veillée qui s'est terminée à 5h du matin (et où il y avait un peu trop de rhum!!!), j'ai du me lever à 8h.. encore saoule et avec un mal de crâne... pour partir vers Torti, pour une 4e et dernière sortie en communauté! Cette sortie s'est planifiée à la dernière minute, et est comme un peu de type "bénévolat" comme notre travail de stage est déjà fini. Mais on a quand même accompagné Guillaume pour l'aider à faire ses activités de groupe comme c'est un projet important pour lui. À part vendredi où j'étais lendemain de brosse, je n'ai pas regretté d'y être allée comme c'était une autre bonne expérience tout de même de voir une autre communauté et d'entende ce qu'ils ont à dire sur un tel projet !


Communauté Nuevo Paraiso...




Dimanche matin, on a eu la chance d'avoir une dernière visite de groupe à l'île Barro Colorado.. une île qui a été crée avec la construction du canal. C'est un endroit très riche en espèces, en biodiversité et un endroit idéal pour les chercheurs scientifiques tels que les biologues ! Une super visite, guidée par une biologue, à se promener dans la forêt et à observer plantes, fleurs, insectes, grenouilles, singes, etc... Voici quelques photos pour finir de quelques bêtes que j'ai pu observé! Prochaine étape : Bocas del Toro !!! Une autre île du côté caraibes, près du Costa Rica.. endroit populaire pour faire la fête et chiller à la plage... ce qu'il me faut avant de commencer l'université ... la semaine prochaine !!!






jeudi 12 août 2010

Une végé en enquête sur l'élevage !

Troisième semaine de stage bien productive et mémorable! Premièrement, c'était le début des recherches pour notre 2e partie de travail de stage : suivre l'évolution des prix des produits agricoles, d'élevage et de bois du producteur au consommateur. Ceci permet de bien comprendre la situation économique des producteurs, les facteurs de fluctuation des prix et bien comprendre le revenu que chaque activité leur rapporte ! Bien important à savoir s'il y a un projet de conversation de la forêt avec compensation financière... Ainsi, me voici donc en train de faire des enquêtes sur l'élevage !! Je me suis donc rendue à l'association nationale des éleveurs à Panama. J'ai pu y avoir une entrevue avec un employé pour en apprendre sur les étapes de production ou la réalité des éleveurs (en bref, ils se font souvent avoir! surtout les petits producteurs!) ... et en sortant de la pièce, je tombe sur deux producteurs. L'un d'eux m'a pris en charge toute la journée pour m'aider dans mon travail. Il m'a même emmené dans un laboratoire où se font les modifications génétiques des vaches.. pas pertinent dans le cadre de mon travail, mais intéressant d'une certaine manière... Puis, il m'a amené dans une "Subasta Ganadera", un genre de vente aux enchères de vaches !! Là, j'avoue avoir vécu un petit choc culturel.. Les producteurs qui ont besoin de cash y amènent leurs vaches.. et des abatteurs, autres producteurs ou l'entreprise même les achètent selon un prix à la livre et selon le prix du jour! Et c'est très populaire ici pour vendre ses vaches..


Bref, j'ai passé l'après-midi à discuter avec des éleveurs, le boss de la subasta et un abatteur!! (un des plus importants au pays supposément..) Il avait l'air d'un vrai matador avec sa grosse bedaine, chemise ouverte, barbe mal rasée, les 2 dents d'en avant manquantes, son accent incompréhensible et sa posture de gros toff ! hehe. Mais mon coeur a été blessé quand les vaches étaient tirées d'un bord et de l'autre à l'aide d'une tige donnant des chocs électriques pour les faire avancer... Et c'est tellement beau comme bête ! Bref, ce fut une drôle de journée pour une végé ! Mais qui m'a malgré tout bien servi...
Puis, après 2 autres journées de travail et de "beuvage" d'alcool le soir en ville avec des amis très cools, on s'est enfin organisé un weekend en dehors de Panama! J'étais avec 3 collègues de stage (2 québecoises et 1 française) et 3 colombiens ! Trop génial et diversifié comme weekend ! Un peu de plage....


... des bonnes bouffes, bières, rhum, hamacs, bonnes longues conversations en espagnol (sur la Colombie entre autre ! Ma prochaine destination !!)....



... randonnée jusqu'au sommet d'une montagne (la India Dormida... super ! Wow!) et relaxation dans une source thermale où l'eau est chauffée naturellement à 36 oC.. Ca l'a vraiment fait du bien !!



Mais de retour à Panama, on se bouge le cul ! Une journée complète pour terminer mon examen maison (eh oui ! Je suis pas juste en vacances !) puis, le 10 août au matin, pour fêter mes 27 ans, départ pour une 3e sortie de terrain dans l'est du Panama.. mais cette fois-ci, on était accompagné de 2 guides du Smithsonian qui connaissent bien la région ! On devait se rendre jusqu'à Yaviza, là où se termine la route panaméricaine... donc à 40-50 km de la Colombie ! Ils sont même venus armés ! Disons que je me sentais bien en sécurité ! :P Il fallait se reporter à tous les postes de polices pour qu'ils puissent connaitre notre raison de venue dans cette région suspecte !
En route, ils nous racontaient des histoires récentes d'enlèvement et de comment les guérilleros de la région font pour s'équiper en bouffe / vêtements / etc... Rassurant! Mais bon.. étant une étudiante paumée, endettée, je pense pas être une bonne candidate pour réclamer une rançon! hehe. Mais non... tout s'est super bien passé, les gens étaient très ouverts à répondre à nos questions! J'ai pu interviewé des éleveurs, acheteurs, proprios de boucheries (ça pue la-dedans!!)... et même pu être témoin d'un transfert de viande fraiche (avec en prime la vision des morceaux de carcasses de vaches !! yummmiiiiii!) C'était quand même spécial d'aller si loin au Panama... casi dans la jungle !!

Yaviza...
Dans le port de Yaviza.. déchargement de ñame



Le jeudi, je suis retournée à une autre subasta pour avoir des infos manquantes pour mettre le puzzle en place... J'ai discuté, entre autre, avec un abatteur indépendant (qui tue environ 100 animaux par semaine.. :S) Finalement, j'aurais p-e la possibilité de rencontrer le proprio d'un abattoir (ou même l'endroit.. mais ça, c'est peu probable.. et c'est aussi peu probable que j'ai le courage!)
Mais ce fut mon choix de m'attarder sur l'élevage.. mieux comprendre pourquoi les gens la pratiquent, la chaine, les étapes.. et un peu aussi pour appuyer mon choix d'alimentation ;-)
Les prochains jours seront très chargés aussi ! Séjour dans une île des caraibes (archipèle de San Blas), rapport final de stage et présentation de nos résultats aux superviseurs ainsi qu'une 4e et dernière sortie en communauté !!

dimanche 1 août 2010

Et une autre rencontre en communauté!

Et une deuxième semaine de stage complétée. J'en suis déjà à la moitié de mon voyage, comme ça passe vite ! Jusqu'à maintenant, je suis vraiment satisfaite de mon expérience ici :-)

Ma quatrième semaine en terre panaméenne a été plutôt relax. On a eu une dernière conférence avec Catherine Potvin sur le sommet de Copenhague, les ententes et les projets REDD (réduction des émissions due à la déforestation et à la dégradation des forêts dans les pays en voie de développement). Comme elle a fait partie d'une équipe de négocations à Copenhague, on a pu avoir une meilleure idée de ce qui s'y est passé. Intéressant ... Mais on a terminé la conférence sur une note plutôt pessimiste. Mais bon, ça je l'ai déjà compris qu'il faut arrêter de vivre comme des rois en se fermant les yeux sur le monde et qu'il faut changer notre mode de consommation ! C'est la base selon moi.. Les gens pauvrent subventionnent notre style de vie ! Et comme dirait un ami colombien, si l'Amérique latine (ainsi que tout le tiers-monde) n'était pas ce qu'elle est, nous ne serions pas aussi riches. Bon, je m'écarte du sujet.. je pourrais parler longtemps des inégalités ;-)

Mardi, on a pu assister à l'enregistrement d'une émission télévisée sur le plan de gestion et de développement durable de l'île Coiba, une aire protégée et classée au patrimoine mondial grâce à sa richesse unique en biodivesité! L'animatrice était la femme activiste qui nous a donné une conférence il y a 3 semaines ! J'adore vraiment cette femme ! (en plus, elle est full belle ! :P) Entk, ce fut une autre activité très intéressante !

Puis, après 2 bonnes soirées arrosées en alcool avec les gens de mon groupe et mes amis d'ici, ce fut le temps de faire notre 2e sortie de terrain, encore à 4h de route de Panama. Une chance, cette fois-ci on n'a pas eu à marcher 2h sous le gros soleil et dormir avec les scorpions. hehe ! Non, on a été accueilli chez Barca, une association canadienne de reforestation située à Torti (et à une heure de marche de notre lieu de rencontre avec les campesinos!) Bref, on a eu un peu plus de luxe cette fois-ci ;-) Moi qui relaxe chez Barca!
.. Mon équipe de travail dans les préparatifs !
Samedi matin, on est donc parti en matinée vers San José de Torti, notre deuxième communauté à interviewer. Malgré la grosse pluie, la marche a pas été trop chiante. On a pu laisser notre stock dans la maison, donc on était beaucoup plus léger que la dernière fois ! Par contre, à cause de la pluie, peu de gens sont venus à la réunion. Ce qui est compréhensible dans un sens car la plupart habitent assez loin...

Paysages de San José de Torti...
Ceux qui sont venus étaient très sympathiques et ouverts au projet aussi. L'un deux nous a dit qu'il était content que des gens du Canada viennent aussi loin pour les rencontrer, connaitre leur village et leurs opinions !! Ça m'a encouragé :-) Car au début, j'avais un peu peur d'être perçue comme la riche d'un pays du Nord qui vient dire aux pauvres du Sud quoi faire et ne pas faire ! Et en parlant avec eux, je me rend compte aussi que l'aspect social est vraiment essentiel dans tous les projets de protection d'environnement. Un projet de conservation de l'environnement qui ne tient pas compte des gens qui vivent de ces ressources peut avoir un grave impact social. C'est aussi à considérer !! Et ces gens-là (enfin, selon eux!) ne coupent pas la forêt par plaisir, mais parce qu'ils n'ont pas d'autres ressources et que c'est leur seul moyen de s'assurer un revenu. J'ai senti qu'ils savent que c'est mal détruire la forêt, mais que pour l'instant, ils n'ont pas d'autres alternatives. J'espère que ce projet pourra vraiment leur permettre d'en avoir !!

Sinon, l'activité s'est bien déroulée. J'étais avec un petit groupe de femmes, avec ma collègue Véronique, mais elles semblaient vraiment gênées de parler. Peut-être à cause qu'il y avait des hommes à côté et ils ne se mélangent pas beaucoup. Elles parlaient vraiment pas fort, et à la fin, elles nous ont dit de comparer leurs résultats avec ceux des hommes pour voir si c'était correct.... ahhh.. mon coeur féministe avait de la peine de voir qu'elles ne se sentent pas libres de s'exprimer et doivent avoir l'appui de l'homme ! :P Mais bon, je comprends que c'est une autre réalité. Mais je pense que les résultats de mes 2 autres collègues seront plus concluants que les nôtres comme les hommes exprimaient bcp plus leurs idées !
Après avoir mangé et remercié la quinzaine de personnes sur place, on a refait la marche d'une heure puis on a repris le bus vers Panama !

Mon collègue Guillaume qui fait une cartographie du village avec l'aide des habitants.
Puis, arrivée à Panama, je suis sortie jusqu'aux petites heures du matin avec mon groupe de stage et quelques personnes du Smithsonian pour la fête de Nancy, la copine mexicaine de mon collègue Guillaume ! Au menu : bière, bière, rhum, bière et une super soirée en excellente compagnie !